Le CELI - Compte d'épargne libre d'impôt

Le CELI est notre compte d'investissement le plus populaire pour mettre de l'argent de côté et ne pas payer d'impôts  sur les profits

Malgré ce que son nom indique, le CELI n’est PAS un compte d’épargne. On pourrait plutôt le considérer comme une autre option parmi une multitude de produits financiers : fonds négociés en bourse, certificats de placement garanti, actions, obligations et (véritables) comptes d’épargne. Les gains réalisés grâce aux investissements de ce compte, quels qu'ils soient, sont toujours à l’abri de l’impôt. Le compte CELI  a été créé en 2009 par le gouvernement Canadien, dans un souci d’encourager les populations à mettre plus d’argent de côté en vue de leur retraite. L’argent placé ayant déjà été imposé, il ne le sera plus au moment du retrait. Bien évidemment, il y a une limite au montant que l’on peut mettre dans un CELI. En ce moment, on peut y déposer un maximum de 6 000 $ par an. Tout le monde y a droit dès l'âge de 18 ans.

Le CELI comprend de nombreux avantages dont tout le monde devrait profiter! Le premier avantage, le nom le dit : les gains ne sont pas imposables. Si les 1 000 $ placés aujourd’hui devenaient 10 000 $ au moment de votre retraite, les
9 000 $ que vous auriez faits ne seraient pas imposés. Ensuite, contrairement au régime enregistré d’épargne-retraite (REER), le CELI permet de retirer de l’argent rapidement et facilement, et ce, sans pénalité. De plus, ce montant sera ajouté à votre limite de contribution l’année suivante. Par exemple, si vous retirez 5 000 $, l’an prochain, vous pourrez déposer jusqu’à la limite annuelle de 6 000 $, plus 5 000 $. Un autre avantage pour les gens à la retraite, l’argent provenant d’un CELI n’est pas considéré comme un revenu, donc les retraités peuvent en profiter sans que cela n’influence leurs prestations de retraite, telles les prestations gouvernementales de Sécurité de la vieillesse, qui diminuent si les revenus sont plus élevés. Attention cependant, puisque l’on peut ouvrir autant de CELI qu’on le désire, il est important de rester vigilant à ne jamais dépasser la limite permise. Dans le cas échéant, vous paierez une pénalité
de 1 % par mois sur le montant en excès
.