back 7 nov

Stratégie financière de fin d'année: le REEE

Indéfini

Le 25 octobre 2019
 
Stratégie financière de fin d’année : Le REEE
 
Vous ne savez pas quoi offrir à vos petits enfants pour Noël cette année. Offrez-leur un Régime Enregistré d’Épargne Études. Pourquoi en fin d’année 2019 ? Pour bénéficier des subventions gouvernementales rattachées au REEE pour l’année 2019.
L’ABC du REEE
Comme le dit si bien Revenu Canada : « Un régime enregistré d'épargne-études (REEE) est un contrat entre un particulier (le souscripteur) et une personne ou un organisme (le promoteur).
Selon le contrat, le souscripteur nomme un ou plusieurs bénéficiaires (le ou les futurs étudiants) et accepte de verser des cotisations pour eux, et le promoteur accepte de verser aux bénéficiaires des paiements d'aide aux études (PAE).
Les PAE doivent être faites dans le cadre d’études postsecondaires.
Les subventions fédérales (SCEE)
Le SCEE (Subvention canadienne pour l’épargne-études) représentera 20% des cotisations versées au REEE pour chaque bénéficiaire au cours de l’année. Le plafond annuel de la SCEE est de $500 par enfant. Le montant annuel maximal de la SCEE est de $1,000 par REEE, peu importe le revenu familial. Le plafond à vie est de $7,200 par bénéficiaire.
Une SCEE additionnelle est disponible en fonction du revenu familial du souscripteur. Il me fera plaisir de vous l’expliquer le cas échéant.
Les subventions provinciales
L’incitatif québécois à l’épargne-études se fait sous forme d’un crédit d’impôt remboursable versé directement au REEE. Le maximum est de $500 par année, avec un plafond de $3,600 à vie.
En bref : les deux paliers de gouvernement sont prêts à verser jusqu’à $10,200 au REEE de chaque bénéficiaire.
 Pour en savoir plus, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec moi.
Petit bémol : les sommes versées dans un REEE ne sont pas déductibles de votre revenu imposable.
Au plaisir,
Lawrence