Une histoire de bière

Portrait de M. Lawrence Shaw
Au Québec

J'ignore qui a rédigé le texte original mais je me permet de l'actualiser à 2014 en utilisant les mêmes acteurs.

Comment sont répartis les impôts au Québec

En 2014, le Québec comptait 6 529 525 contribuables que nous avons répartis en 10 groupes classsés en fonction de leurs revenus et le montant d'impôts qu'ils doivent payer.
Voir (Statistiques fiscales des particuliers – Année d’imposition 2014)

Tranche de revenuNombre de contribuablesImpôts% impôt total
0-9 999964,645 $ 1,0540.00%
10-14 999612,370 $ 3,4630.01%
15-19 999728,277 $ 79,8940.30%
20-24 999496,913 $ 261,9710.99%
25-29 999422,193 $ 496,5311.88%
30-34 999403,773 $ 751,9162.85%
35-39 999402,694 $ 1,038,8243.94%
40-49 999690,467 $ 2,526,1259.59%
50-99 9991,425,171 $ 10,718,04940.67%
plus de
100 000
383,022

 $ 10476,128

39.75%

En résumé, nous sommes 6 529 525 québécois qui avons payé collectivement, 26 353 955 000$ en impôts à Revenu Québec, pour l'ensemble des services.

Une histoire de bière

Remplaçons maintenant les tranches par des d'amis qui se retrouvent chaque soir de la semaine, pour prendre une bière.

Supposons que tous les jours, nos 10 amis se retrouvent pour boire une bière et que l'addition se monte à 50$.

Normalement, chacun paierait sa bière, soit 5$ mais, imaginons un monde ou on paierait notre bière de la même façon qu'on paie nos impôts.

Il est important de gardez à l'esprit que, dans cette histoire, le numéro 9 représente les Québécois qui gagnent entre 50 et 100 000$.

Buveurs de bièrePartage de la facture de bière
0-9 999 $ 0.00
10-14999 $ 0.01
15-19999 $ 0.15
20-24999 $ 0.50
25-29999 $ 0.94
30-34999 $ 1.43
35-39999 $ 1.97
40-49999 $ 4.79
50-99999 $ 20.33
plus de 100000 $ 19.88

Sur les 50$ que ça coûte, les 2 derniers buveurs de bière, les riches, doivent payer 40.21$ à eux seuls.

Ils décidèrent néamoins de procéder comme décrit. Les dix hommes se retrouvèrent chaque jour pour boire leur bière et semblèrent assez contents de leur arrangement.

Le dilemme

Un jour, le tenancier du bar les plaça devant un dilemme:
«Comme vous êtes de bons clients, dit-il, j'ai décidé de vous faire une remise en argent de 10$. Vous ne paierez donc vos dix bières que 40$.»

Le groupe décida de continuer à payer la nouvelle somme de la même façon. Le premier continua à boire gratuitement. Mais comment les 9 autres, les clients payants, allaient-ils diviser les 10$ de remise de façon équitable? Ils réalisèrent que 10$ divisés par 9 faisaient 1,11$.

Mais s'ils soustrayaient cette somme de leur partage, alors les 2ièmes 3ième quatrième et 5ième allaient être payés pour boire leur bière (1,11$ moins 0.01 à 0.94 cents).

Le tenancier suggéra qu'il serait plus judicieux de réduire l'addition de chacun selon le même barème que l'impôts et fit donc les calculs.

Buveurs de bièrepartage du rabais de 10 $
0-9 999 $ 0.00
10-14999 $ 0.00
15-19999 $ 0.03
20-24999 $ 0.10
25-29999 $ 0.19
30-34999 $ 0.29
35-39999 $ 0.39
40-49999 $ 0.96
50-99999 $ 4.07
plus de 100000 $ 3.98

Chacun des six clients payants paya moins qu'avant, mais une fois hors du bar, chacun compara son économie.

«J'ai seulement eu 29 cents sur les 10$ de remise», dit le sixième et il ajouta, montrant du doigt le 9ième: «Lui, il a eu 4.07$!!!»

«C'est vrai», s'exclama le septième. «Pourquoi il aurait eu 4.07$ de rabais alors que moi je n'ai eu que 96 cents? Les plus riches ont eu la plus grosse réduction!»

«Attendez une minute, cria le premier homme. Moi je n'ai rien eu du tout. Le système exploite les pauvres».

Les 8 hommes cernèrent nos 2 riches et les insultèrent.

Le jour suivant, nos 2 plus riches ne vinrent pas. Les 8 autres s'assirent et burent leur bière sans eux. Mais quand vint le moment de payer, ils découvrirent quelque chose d'important: ils n'avaient pas assez d'argent pour payer ne serait-ce que la moitié de l'addition!

Et cela est le reflet de notre système d'imposition. Les gens qui paient le plus d'impôts tirent le plus de bénéfice d'une réduction de taxe et, c'est vrai, ils resteront plus riches. Mais si vous les taxez encore plus fort et les condamnez à cause de leur richesse, ils risquent de partir ailleur!.

J'aimerais vos commentaires