conseils financiers Comment les impôts nuisent à l'économie

Dans tous les cours d'économie, nous apprenons que les impôts représentent un poid mort (un fardeau) pour l'économie... On peut aussi dire un frein aux échanges, une lourdeur ect... Tout ça a l'air bien compliqué mais en réalité, c'est très très simple. Pour bien comprendre les effets pervers de ces impôts et voir à quel point c'est facile à comprendre, prenons un exemple et mettons le en contexte.

Il faut aussi savoir qu'il n'y a pas de vrai différence entre taxer les individus ou taxer les entreprises... Le résultat est exactement le même.

  • Parce que l'entreprise devra refiler l'augmentation de taxes pour rester en affaire - Produits et services plus chers pour nous
  • Parce qu'un client, qui dispose de  moins d'argent dans ses poches, ne peut pas se payer autant de produits et services. - Moins d'argent pour acheter les services

Mettons maintenant ces explication théoriques en contexte et imaginons 2 (Deux) mondes qui évoluent l'un a coté de l'autre. Un monde ou les taxes et les impôts n'existent pas et un monde ou les taxes et les impôts seraient approximativement  à leurs niveaux actuels... Vous serez à même de vous faire une bonne idée de la réalité....


Voici la mise en situation mettant en scène 2 amis: Carlos et Nicolas. Inspiré de Principles of Macroeconomics

Le monde imaginaire sans taxe ni impôt

Carlos possède un très grand terrain dont il est très fier mais dont l'entretien demande beaucoup de son temps qu'il aimerait bien passer à faire autre chose. Il dispose d'un maximum de 120$ par semaine pour qu'une entreprise en assure l'entretien à chaque semaine. Notez que Carlos est disposé à débourser un maximum de 120$ par semaine.

Nicolas, de son côté, est propriétaire d'une toute petite entreprise d'entretien paysager. Afin d'assurer l'entretien pour un terrain de la dimension de celui de Carlos, il doit engager des frais d'équipement et de main d'œuvre qui totalisent 80$ par semaine. Notez qu'il coûte 80$ à nicolas pour que le travail soit fait.

Nos amis se rencontrent et s'entendent tous sur un prix de 100$ par semaine pour que Nicolas entretienne le terrain Carlos.

 

 

 

Le monde avec les taxes et impôts à leurs niveaux actuels:

Le mois suivant, nos bons ministres des finances décident d'imposer des taxes et impôts de l'ordre d'environ 50% pour financer ses opérations:

  • TPS + TVQ pour un total de 15% plus 35% en moyenne sur les revenus d'emploi et de placement

Notez que pour simplifier le calcul, nous ajoutons simplement une taxe de 50%...

Pour être honnête envers le fisc, Nicolas devra maintenant facturer 150$ à Carlos. C'est à dire les 100$ de sa facture plus les 50$ de taxes et d'impôts.

En théorie, on pourrait penser que le calcul fonctionne. Que Nicolas recevra de Carlos, 150$ chaque semaine cependant, on ne tient pas compte de la capacité de payer de Carlos.
Souvenez-vous que Carlos pouvait débourser un maximum de 120$ par semaine....!

 

Résultat:

Ça marche... Les 2 ont fait une bonne affaire:

  • Carlos déboursera 100$ plutôt que 120$ pour que le travail soit fait.
  • Nicolas encaissera le 20$ par semaine puisque ses frais pour effectuer le travail sont de 80$.

Résultat:

Ça ne marche pas...

  • Carlos ne peut pas simplement pas se permettre les 150$ par semaine;
  • Les ministres des finance ne collecteront pas les taxes et impôts de 50$;
Pas besoin d'être horloger pour lire l'heure...


Auteur de ce message

Lawrence I. Shaw AVC FMA
Conseiller en sécurité financière
Représentant de courtier en épargne collective
T - 514 316-1401 # 200

Ajouter un commentaire