La correction est une bonne nouvelle

Portrait de M. lawrence shaw

Ne portez pas trop attention aux chaines d’informations financières qui annoncent les corrections boursières comme si c’était de véritables catastrophes naturelles. Ce n'en est pas, la réalité est que le marché va se replacer et les bourses vont remonter comme d'habitude ! C'est du déjà vu.

Les marchés suivent un cycle

Les marchés financiers sont soumis à des cycles économiques, alternant croissance, crise et récession. Ces phénomènes sont naturels et répétitifs dans l’histoire économique et boursière.

Un engin formidable pour s’enrichir.

Permettons-nous un petit regard en arrière sur les indices en considérant 1 année complète.

Du 1 janvier 2016 au 15 décembre 2017

Marché

1 semaine

1 mois

3 mois

12 mois

Depuis 31 décembre 2016

DJ

1.06%

6.68%

17.29%

21.76%

22.19%

NQ

1.14%

3.93%

13.62%

23.02%

24.55%

S&P/TSX

-0.25%

1.31%

6.48%

8.46%

7.78%

S&P 500

0.66%

4.95%

13.29%

15.55%

16.55%

MSCI Monde

0.32%

3.73%

10.96%

15.97%

16.01%

MSCI Europe

-0.37%

1.85%

6.12%

19.80%

17.33%

Comme vous pouvez le constater, l’indice Dow Jones a gagné 22% l’an dernier, même s’il laisse 7%, il reste encore 15% en territoire positif.

Prenons 2 minutes pour regarder sous le capot

Attardons-nous au S&P 500 qui est plus révélateur de l'état actuel du marché, Il contient 500 des plus grandes entreprises américaines plutôt que 30 pour le Dow Jones.

Après correction, le S&P 500 se négocie à 17 fois le bénéfice attendu pour 2018 et la norme est entre 15 et 18 fois.

Quand le marché paye 17 fois les bénéfices, il s'attend à un rendement de 5.88%, et 5.88% c’est énorme quand on le compare aux 1.6% d’un placement à terme de 5 ans à la banque !

Le support

Au états unis, le cycle économique est accompagné d'une baisse d'impôt importante qui mettra plus d’argent dans les poches des consommateurs ce qui leur permettra d’acheter davantage et ainsi, faire grimper les bénéfices des entreprises.

A surveiller - Les taux d’intérêts

Selon Fidelity, la raison de la vente semble assez simple: Le rendement des obligations ont finalement augmenté et ne peuvent plus être ignorés. Depuis le plus bas de 1,32% de juillet 2016, le rendement du Trésor à 10 ans a plus que doublé pour atteindre 2,84% au 2 février.

Au plaisir,

Lawrence I. Shaw AVC FMA
Président Fondateur de La Clinique Financière Inc.

Avis

L'information contenue dans cette lettre provient de diverses sources, dont Placements CI, Signature Global Asset Management, Cambridge Gestion mondiale d'actifs, Globe and Mail, National Post, Bloomberg, Yahoo Canada Finance et Trading Economics. L'information sur les indices a été fournie par TD Newcrest et PC Bond, et tous les rendements des indices boursiers cotés sont sur la base du rendement total (y compris les dividendes). Ce matériel est fourni à titre d'information générale et est sujet à changement sans préavis. Bien que tous les efforts aient été faits pour compiler ce matériel à partir de sources fiables; aucune garantie ne peut être faite quant à son exactitude ou son exhaustivité, et nous n'assumons aucune responsabilité pour toute dépendance à ce sujet. Avant d'agir sur tout ce qui précède, s'il vous plaît contactez-moi pour des conseils financiers individuels en fonction de votre situation personnelle.

Veuillez lire le prospectus ou la notice d'offre d'un fonds commun ou d'un mandat et consulter un conseiller en placements avant d'investir. Les données sur le rendement supposent le réinvestissement de toutes les distributions et de tous les dividendes, mais ne tiennent pas compte des frais de vente, de rachat ou de distribution ni des autres frais facultatifs ou de l’impôt sur le revenu à payer par le détenteur et leur rendement passé n’est pas garant de leur rendement à venir.