Back to Top

Conseil fiscal No 2 de fin d’année 2015


conseils financiersL'année 2015 tire à sa fin et il est temps de sortir la liste des actions que nous pouvons poser pour limiter, en toute légalité, la facture d'impôt.

SOUSCRIVEZ UN PRÊT À TAUX PRESCRIT AFIN DE FRACTIONNER VOTRE REVENU

Si vous vous situez dans une tranche d’imposition élevée, il pourrait être avantageux de faire imposer certains revenus de placement au nom d’un membre de la famille (comme votre époux, votre conjoint de fait ou un enfant) qui se situe dans une tranche d’imposition moins élevée; cependant, si vous vous contentez de donner des fonds à un membre de votre famille pour qu’il les investisse, le revenu tiré de ces placements peut vous être réattribué et imposé à votre nom, à votre taux d’imposition marginal élevé.

ÉVITEZ LES RÈGLES D'ATTRIBUTIONS

Pour éviter l’attribution, vous pouvez prêter des fonds à des membres de votre famille, à condition que le taux d’intérêt sur le prêt soit au moins égal au « taux prescrit » par le gouvernement, qui est de 1 % jusqu’à la fin de 2015.(Voir revenu Canada) Si vous mettez en place un prêt avant la fin de l’année, le taux d’intérêt de 1 % sera bloqué et demeurera en vigueur pendant la durée du prêt, peu importe si le taux prescrit augmente ultérieurement. Soulignons que pour chaque année civile, l’intérêt doit être versé annuellement au plus tard le 30 janvier de l’année suivante pour éviter l’attribution du revenu pour l’année considérée et toutes les années à venir.

Exemple: Un prêt de 100 000$ coutera seulement 8.34$ par mois pour un total de 100$ sur une année complète et payable au plus tard le 30 janvier de l'année qui suit.

LES FONDS DE DIVIDENDES SONT UNE EXCELLENT OPTION

Lorsqu’un membre de votre famille investit les fonds prêtés, le choix des placements aura une incidence sur l’impôt qu’il devra payer. Il peut être avantageux d’opter pour des placements qui versent des dividendes canadiens, étant donné que les particuliers peuvent demander un crédit d’impôt pour dividendes afin de réduire l’impôt à payer. Lorsqu’ils demandent le crédit d’impôt pour dividendes en même temps que le montant personnel de base, les membres de votre famille qui n’ont pas d’autres revenus peuvent toucher la totalité des dividendes en franchise d’impôt. Ainsi, un particulier qui n’a pas d’autres revenus et qui demande le crédit d’impôt personnel de base peut toucher des dividendes déterminés de 50 000 $ pour 2015 sans payer d’impôt, sauf au Manitoba, à l’Île-du-Prince-Édouard, au Québec et en Nouvelle-Écosse, où ce montant est inférieur.

FAITE AFFAIRE AVEC DES SPECIALISTES

Nous vous conseillons de consulter des conseillers fiscaux et juridiques pour mettre en place un prêt à taux prescrit. En mettant en place un prêt avant la fin de l’année, vous pourrez profiter du fractionnement du revenu pendant toute l’année suivante et bien des années à venir.

 

Je suis d’avis que la meilleure façon de limiter les impôts est de suivre les conseils des spécialistes en la matière.

Meilleures salutations.

 

Lawrence I. Shaw AVC FMA

L'information dans cette lettre provient de Jamie Golombek, CPA, CA, CFP, CLU, TEP - Directeur gestionnaire, Planification fiscale et successorale pour les Services consultatifs de gestion de patrimoine CIBC .
Tous les efforts ont été déployés pour s’assurer que les renseignements ont été compilés à partir de sources fiables. Avant de prendre toute décision basée sur les informations fournies ci-dessus, communiquez avec votre conseiller financier qui vous aidera à prendre une décision en tenant compte de vos circonstances personnelles.

Portrait de La Clinique Financière
About the author

Lawrence I. Shaw AVC FMA
Conseiller en sécurité financière
Représentant de courtier en épargne collective
T - 514 316-1401 # 200